Désert du Thar

 carnet d'un voyage en inde du nord

photos prises en 1999, au  cours du voyage en inde du nord

[Index] [Delhi] [Agra] [Fatehpur] [Bharatpur] [Jaipur] [Pushkar] [Jodhpur] [Jaisalmer] [Le Thar] [Ranakpur] [Udaipur] [Daman] [Bombay] [Liens] [Plan du site]
[Le Thar suite 1]

 

A peine installés qu'ils se déplient pour nous surélever de  plus de 2 m et commence l'ondulation majestueuse des bêtes ; de temps en temps leurs têtes se tournent pour se frotter contre nos jambes puis arrive le trot qui nous soulève à petits coups réguliers et nous comprime les poumons (jusqu'à essoufflement) chaque fois que nous retombons sur le chameau

Françoise

Après deux heures les dunes apparaissent avec des vendeurs de coca comme à St Tropez et c'est le rendez-vous de tous les touristes, qui font le camel tour ; nous croyons à un mirage mais non chacun sur sa dune cherche son sunshine et les flash de crépiter lorsque le soleil bascule derrière les dunes sur le ciel se découpent les caravanes de chameaux et on aperçoit des huttes.

La nuit tombée, les touristes repartent et nous nous trouvons plus que 8.

dromadaire désert du Thar

chamelier, désert du Thar

Les hommes du désert préparent le tchai et le biriani ; à la nuit tombée, à la lueur d'une lampe électrique nous mangeons le riz aux légumes, avec les doigts, le chapati servant de cuillère.

Nous partageons les fruits avec les ombres aux turbans se découpant sur le ciel bientôt étoilé. Bernard me montre la voie lactée et la casserole, l'étoile du Berger et l'étoile polaire ; il fait bon rêver au firmament.

Puis nous suivons un homme portant les matelas et couvertures en direction des dunes ; un peu à l'écart nous nous installons à côté d'un feu éteint ayant servi aux touristes de la vielle. Thermolactil utile ; Allongés, le ciel est à nous ; j'ai compté 6 étoiles filantes, Bernard 2 puis il s'endort.C'est féerique toutes ces étoiles scintillantes sur le grand écran on ne se lasse pas.

Nuit un peu blanche ; tard dans la nuit un léopard décide de s'allonger sur les pieds de Bernard et le pousse pour remonter jusqu'aux mollets.

Heureusement Bernard m'avertit sinon j'aurai hurlé de sentir cette présence chaude et viandeuse. Bernard lui parle en Hindi et voilà notre compagnon qui s'en va puis revient pour s'installer sur moi ; il se gratte les puces. Bernard est rendormi ; je vois la bête dans le noir son museau luisant, me fixant.

Il n'est pas décidé à partir et s'endort bientôt ; ; je comprends qu'il veut monter la garde. Nous nous réveillons souvent enroulés dans des couvertures, il fait froid j'observe des ombres indéfinissables qui nous entourent. Sur le matin un croissant de lune dorée apparaît illuminant les dunes, nous l'admirons tous deux.

Le souvenir d'une page décorée lorsque j'avais 10 ans me vient à l'esprit, une lune d'or des étoiles d'argents pour marquer les progrès faits sur le cahier d'écolière

village à Sam, désert du Thar

dunes à Sam, désert du Thar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 carnet d'un voyage en inde du nord

photos prises en 1999, au  cours du voyage en inde du nord

[Index] [Delhi] [Agra] [Fatehpur] [Bharatpur] [Jaipur] [Pushkar] [Jodhpur] [Jaisalmer] [Le Thar] [Ranakpur] [Udaipur] [Daman] [Bombay] [Liens] [Plan du site]
[Le Thar suite 1]